Les caractéristiques du pèlerinage


Le pèlerinage

- Les jugements du pèlerinage:

   Allah a rendu obligatoire pour le musulman d'effectuer le pèlerinage une seule fois dans sa vie, nous allons citer un petit résumé sur le pèlerinage et plus particulièrement les choses importantes et ceci afin de faciliter la compréhension.

Le début du pèlerinage:

Si tu désires effectuer le pèlerinage, tu dois te diriger vers la Mecque jusqu'à arriver au point de miqat correspondant à ton pays, à cet endroit tu dois te vêtir d'un pagne (izaar) et une cape (Ridae), en mettant l’intention du pèlerinage et en prononçant la talbiya en disant:

" Labayka Allahouma labayk, labayka la chariika laka labbayk, Innal hamda wan-niimata laka wal-moulk la chariika lak"

(Je réponds à ton appel ô mon seigneur je réponds à ton appel,  je réponds à ton appel nul associés à toi je réponds à ton appel, certes les louanges, les bienfaits et la royauté t'appartiennent, je réponds à ton appel).

- Les interdits après la sacralisation:

Si tu entre en état de sacralisation, il t’est interdit de chasser, te raser les cheveux, te parfumer, d'avoir des relations avec ton épouse, de demander la main d’une femme, de porter un turban, un qamis, un saroual, un burnous, des chaussons, et la femme ne doit pas porter de voile sur son visage et ne doit pas enfiler de gants

Après la fin du pèlerinage, il t'est autorisé de faire tout ce qui t’a été interdit auparavant c'est ce que l'on nomme "les interdits du pèlerinage"

- la rançon des interdits de la sacralisation:

Si tu as entravé un interdit parmi les interdits de la sacralisation il t'es obligé d'effectuer une chose appelé "rançon"; si tu as eu besoin par exemple de te raser les cheveux à cause de la présence dérangeante de puces; tu dois t'acquitter de la "rançon" qui est: soit de jeûner trois jours, ou bien de nourrir six pauvres ou bien de sacrifier un mouton.

Si tu as commis un autre interdit, en chassant par exemple une autruche, tu dois  t'acquitter d'une rançon qui est de sacrifier un chameau et distribuer sa viande aux habitants pauvres du territoire sacré de la Mecque et tu ne dois pas en manger.

Il existe d'autres détails par rapport à chaque interdit parmi les interdits de l'état de sacralisation et chaque rançon y correspondant, pour plus d'informations il est nécessaire de revenir aux savants.

Le jour de Arafat:

Le neuvième jour du mois de Dhou al hijja tu te diriges à Arafat et tu y effectue la prière de Ad-Dohr et de Al-Asr raccourcies et regroupées, puis tu évoques et tu invoques le seigneur des mondes avec tous les musulmans présents sur ce lieu jusqu’au coucher du soleil.

La nuit de Mouzdalifa:

Puis tu te diriges vers Mouzdalifa et tu y effectue  la prière d’Al moghreb et d'Al I'cha et tu dors jusqu'au fajr, puis tu effectues la prière de al fajr, et tu invoque Allah jusqu'à ce que le ciel commence à s'éclaircir.

Le jour du grand pèlerinage ou le jour de l’Aïd:

Avant le lever du soleil tu commences la marche de mouzdalifa vers Mina et tu y lapide la "grande" stèle avec seulement sept cailloux, en disant Allahou Akbar à chaque lancer, si tu as avec toi une offrande comme : Le mouton, le bœuf ou le Chameau, tu la sacrifie alors pour Allah, puis tu te rases ou bien tu te raccourcis tes cheveux, ensuite tu te diriges à la Kaaba qui est la première mosquée érigée pour les gens , tu y effectue sept tours autour d'elle (tawaf), le premier tour commence à la pierre noire et se termine au même point.

Pendant chaque tour tu évoques et invoques Allah comme bon te semble, ces tours s'appellent "le tawaf du pèlerinage", ensuite tu effectues deux unités de prière(Rakaat) derrière la station d’Ibrahim (Maqam Ibrahim), puis tu te diriges au lieu du parcours (Al-Masaa) en effectuant le trajet ( as sa'ii) entre les deux montagnes se nommant as saffa et al marwa et cela sept fois.  

Durant chaque trajet, tu évoques et invoques Allah comme bon te semble. Ce parcours se nomme le sa'ii du pèlerinage, ainsi se terminent tous les actes qui te sont demandés pour ce jour qui sont:

La lapidation des "grandes" stèles, le sacrifice, le tawaf, le parcours du sa'ii, le rasage ou le raccourcissement des cheveux. Il t'est cependant autorisé de changer l'ordre de ces actes.

Les jours d’At tashriq:

Puis tu repart vers Mina et tu y passes la nuit du onzième jour, et lors de cette onzième journée , après L'entrée de la prière de adh dhor, commences la lapidation des "petites" stèles (Al Jamrah As Soghra) avec sept cailloux, puis tu lapides les stèles "moyennes" (Al-Jamrah Al woustaa) avec sept cailloux, enfin tu lapides les "grandes" stèles avec sept cailloux, et tu invoques Allah après chaque lapidation des stèles sauf après la "grande" stèle.

Puis quand la nuit tombe, tu passes la nuit à Mina la nuit du douzième jour et après l'entrée de la prière de adh dhor du douzième jour tu répètes les mêmes actes effectués la veille, c’est-à-dire lapider la "petite" stèle avec sept cailloux, puis la stèle "moyenne" avec sept cailloux puis enfin la "grande" stèle avec sept cailloux, et tu invoques Allah après chaque lapidation sauf après la "grande" stèle.

Puis si tu veux rester jusqu’au treizième jour, ceci étant meilleur, en y répétant la même chose que les onzièmes et douzièmes jours, qui consiste à passer la nuit à Mina puis après la salat de adh dhor de lapider la "petite" stèle avec sept cailloux, puis lapider la stèle "moyenne" avec sept cailloux puis enfin lapider la "grande" stèle avec sept cailloux et tu invoques Allah après chaque lapidation sauf après la lapidation de la "grande" stèle.

Cependant si tu veux repartir à ton pays en se contentant de deux jours seulement (11 et 12) tu dois après avoir lapidé les trois stèles le douzième jour, quitter obligatoirement Mina avant le coucher du soleil en te dirigeant vers la Kaaba pour y effectuer le tawaf d'adieu sept tours.

Puis tu repars vers ton pays en espérant d'Allah qu'il accepte ton pèlerinage et en demandant son agrément, et que tu repartes à nouveau sans péchés comme le jour où ta mère t'as accouchée, particulièrement si ton pèlerinage a été effectué sans causer de dommage à autrui; sans obscénités donc, ni perversité et ni polémique.

Ceci étant donc le pèlerinage en tout simplicité.

- Les trois types de Pèlerinage (Al-Ifrad – Al-Qirane- At-Tamatou'):

    1- Al-Ifrad (l'isolement)

le pèlerinage expliqué auparavant ne contenait pas de omra.

La Omra en résumé c’est: se mettre en état de sacralisation, puis effectuer un tawaf autour de la Kaaba semblable au tawaf du pèlerinage, puis effectuer le parcours entre as saffa et al marwa semblable au parcours du pèlerinage puis se raser les cheveux ou bien les raccourcir.

Comme le pèlerinage expliqué auparavant ne contenait pas de omra, ce genre de pèlerinage est appelé par les savants Al-Ifrad (l'isolation), car tu as isolé le pèlerinage en l'effectuant seul sans une Omra.

Al Ifrad est le seul des trois types du pèlerinage qui en l’effectuant, ne t'oblige pas à sacrifier un mouton ou une vache ou bien un chameau, ce sacrifie étant nommé l'offrande (le hadiy).

Quant au aTamatou' et Al Qirane, il t'est obligé de sacrifier une offrande parmi le bétail.

2- At-Tamatou' (la jouissance)

Si tu veux que ton rituel contienne la Omra et le pèlerinage, tu dois commencer par Al-Omra jusqu’à l'accomplir puis sortir de l'état de sacralisation, puis tu attends à la Mecque jusqu’à l'entrée du neuvième jour de Dhoul hijja, puis tu effectues le pèlerinage comme cela a été expliqué auparavant, ainsi, tu auras dissocié la Omra du pèlerinage. Les savants appellent cela "la prise de plaisir" ( tamatou') car tu jouis, en sortant de l'état de sacralisation, d'utiliser le parfum, avoir des rapports avec ton épouse et d'autres choses et cela entre les deux rituels en un seul voyage.

      3- Al Qiraane (le jumelage)  

Il existe un troisième type de pèlerinage qui s’appelle Al-Qiraane, qui consiste à joindre la Omra avec le pèlerinage sans interruption entre les deux ; cela en effectuant le pèlerinage de la même manière que celui qui effectue le pèlerinage sans une Omra , mais, pendant le tawaf au dixième jour, tu dois mettre l’intention que ton tawaf autour de la Kaaba sept tours n’est pas seulement pour le pèlerinage mais pour l'ensemble du pèlerinage et la Omra, de même si tu effectues le parcours du say'ii sept fois tu mets l'intention que ce parcours est pour l'ensemble du pèlerinage et la omra.

Ainsi se termine le pèlerinage obligatoire, qui est le cinquième pilier de l’Islam

L’islam étant la soumission; tu remarqueras que le pèlerin et en totale soumission à Allah, même s'il n'a pas saisi la sagesse de certaines rituels, puisqu'il suffit qu'il sache qu'il est un serviteur d'Allah, le Roi absolu, le Juge, celui qui ordonne ce qu'il veut, si le serviteur se soumet à son seigneur, certes Allah l'agrée et le satisferas avec les plaisirs permanents au paradis

Les actes recommandés du pèlerinage:

Il existe d’autres actes à effectuer lors du pèlerinage n'étant pas obligatoires, mais qui contiennent une grande récompense pour celui l'ayant accompli, par exemple:  

Passer le nuit à Mina le huitième jour et y effectuer les cinq prières obligatoires, embrasser la pierre noire, boire l’eau de Zem-Zem, accélérer le pas lors des trois premiers tours du tawaf et courir lors du passage entre les lumières vertes pendant le parcours de sa'ii, les invocations et les rappels spécifiques à certains endroits et à certains moments du pèlerinage, et bien d'autres parmi les actes recommandés. 

Il existe aussi le pèlerinage facultatif n'étant pas obligatoire, et qui peut être effectué de ces manières : al- Ifrad, ou aTamatou', ou bien Al Qirane, celui qui l'effectue donc obtient une grande récompense.

O Allah, facilite aux pèlerins leur pèlerinage et accepte d'eux leur rituel.





A PHP Error was encountered

Severity: Core Warning

Message: Module 'memcache' already loaded

Filename: Unknown

Line Number: 0