Comment l'islam gagne-il le cœur des gens?


Une étude récente menée en Arabie saoudite sur un échantillon de cinq cent personnes parmi les nouveaux musulmans a montré que les raisons les plus importantes qui les ont poussés à embrasser l'islam se résument à quatre:

La première: la clarté de l'islam, que ce soit dans la croyance ou bien dans la législation

La deuxième: le bon comportement et les bonnes relations qu'ils ont eu avec les musulmans qu'ils ont fréquenté.

La troisième: cette adoration qui est la salat et l'attention donnée chez les musulmans dans sa mise en pratique.

La quatrième: la place importante de Jésus fils de Marie, salut sur lui, auprès des musulmans.

Avant que le chercheur n'examine la réalité des causes qui ont amené les gens à embrasser l'Islam depuis son avènement à La Mecque remarqueras deux choses:

La première: l'opposition farouche à l'encontre de cette nouvelle religion, qui s'est manifestée de plusieurs façons: par le refus, le doute, la déformation, le boycottage économique et social, la dureté grandissante des agressions d'ordre physique, emprisonnement, exécutions.

La deuxième: l'absence de tentations matérielles ou bien de motifs mondains chez le prophète de l'Islam, louanges et salut sur lui, pour celui qui répond à son message et suit la religion à laquelle il appelle.

En dépit de ces deux remarques, celui qui cherche la vérité trouvera que le nombre de personnes embrassant l'Islam à travers le temps ne cesse d'augmenter. Ceci d'une part.

D'autre part, faire connaissance des causes qui les ont amenés à embrasser l'Islam malgré ces obstacles et ces dangers qui entouraient cette nouvelle religion dans la péninsule arabique, c'est sur ce point que nous allons nous concentrer dans cet écrit.

Commençons par Abi Dharr qu'Allah l'agrée, lorsqu'il a dit:" il nous est parvenu qu'un homme est apparu à La Mecque prétendant être un prophète et que la révélation lui parvenait du ciel, j'ai alors dit à mon frère: part à la rencontre de cet homme, écoute ce qu'il dit puis apporte moi ces dires"

C'est ainsi pour tous les gens, ils observaient sa prédication, ce qu'il disait et ce à quoi il appelait.

Son frère, qui était en l'occurrence un poète, se dirigea alors vers lui, puis l'a rencontré et est revenu.

Abou Dharr lui dit alors: qu'as-tu apporté?

Il a alors répondu: " j'ai certes entendu les paroles des prêtres, les siennes n'en font pas partie, j'ai mis aussi ces paroles sur le banc de la poésie et ceci ne correspondait pas, par Allah il est véridique, par Allah j'ai vu un homme qui ordonne le bien et interdit le mal".

Dans une autre version:" il appelle au bon comportement et sa parole n'est pas de la poésie"

Mais Abou Dharr ne s'est pas contenté de la réponse de son frère, il est donc parti de lui-même à La Mecque, il a rencontré le prophète louanges et salut d'Allah sur lui, a entendu de lui, répondu à son appel et a embrassé l'islam devant lui.

A partir de cette histoire, nous découvrons deux causes ayant eu un grand effet sur l'entrée de Abou Dharr dans l'islam, mais aussi beaucoup d'autres:

La première: la clarté du message islamique et la facilité de ces préceptes; c'est en effet une religion qui appelle au bien et interdit le mal sans aucune difficulté, sans ambiguïté et sans complications, car sa source est la législation divine.

Cette cause est la plus grande des causes et celle ayant le plus d'effets auprès des gens à travers les différentes époques, la clarté de l'islam au niveau du dogme, la législation et dans les relations entre les êtres humains, ne cesse d'être aujourd'hui un facteur actif dans l'acceptation de l'islam et dans le fait d'y entrer.

Pour plus de détails sur cette cause, nous analysons une partie du dialogue qui s'est déroulé entre le roi d'Ethiopie ( An Najachi) et Jaafar ibn Abi Taalib, qu'Allah l'agrée, celui qui a été désigné par les compagnons ayant émigré en Ethiopie fuyant pour leur religion des persécutions des gens de la Mecque, pour dialoguer avec le Najachi. Le Najachi lui ayant dit: quelle est cette religion qui vous a écartée de votre peuple sans être entrées dans ma religion et ni dans aucune autre parmi les autres nations?

Jaafar lui a alors répondu: ô roi, nous étions un peuple vivant dans une totale ignorance, nous adorions les statues, mangions la bête morte, nous commettions les obscénités, nous rompions les liens de parenté, nous respections point le voisinage, le plus fort dominait le faible, nous étions sur cela jusqu’à qu' Allah nous ait envoyé un messager parmi nous, dont nous connaissons sa lignée, sa véracité, sa loyauté, sa chasteté, il nous a appelé à Allah afin qu'on l'unifie, qu'on l'adore et qu'on délaisse ce qu'on adorait nous et nos pères parmi les pierres et les idoles, il nous a appelé à être véridique dans nos dires, à être loyaux, nouer les liens de parenté, être bons avec le voisinage, éviter le mal envers les proches et faire couler le sang, il nous a interdit de commettre les obscénités, de parjurer, de manger l'argent des orphelins, d'accuser d'adultère la femme chaste, il nous a ordonné d'adorer Allah seul sans associé et de lui rien lui associer, il nous a ordonné d'effectuer la salat…il lui a dénombré les préceptes de l'islam..nous l'avons cru, eu foi en lui et nous l'avons suivi ce sur quoi il est venu…

A celui qui cherche la vérité, as-tu observé comment les préceptes de l'islam et ses législations claires, évidentes et faciles, et même la globalité de l'islam, son équilibre, sa miséricorde, fussent une cause dans l'entrée des gens à l'islam en grand nombre.

L'islam est venu apporter la vie pour l'être humain..il est en effet venu avec des préceptes qui propulsent l'être humain dans tous les domaines de la vie; il acquiert en outre par son biais les plus hauts niveaux de civilisation..les versets coraniques ont eu un effet évident dans la vie du musulman et dans leur civilité..il n'y a eu comme effet dans sa parole le très haut: { De la terre Il vous a créés, et Il vous l’a fait peupler (et exploiter)}[ Houd:61], que le peuplement des croyants sur terre, mais ce fut une peuplement particulier et différent de celui des non musulmans; cette particularité est qu'il fut un peuplement concordant à ce qu'Allah le très haut a légiféré, médite sur la parole d'Allah le très haut: { C’est Lui qui vous a soumis la terre: parcourez donc ses grandes étendues. Mangez de ce qu’Il vous fournit. Vers Lui est la Résurrection}[ Al Moulk: 15], tu observeras que l'ordre de la parcourir et la recherche de la subsistance et lié à la résurrection et tout ce qui est en rapport comme la récompense, le compte.

Il y a dans ceci un rappel pour l'être humain lors de son parcours des étendues de la terre: il découvre, fabrique, invente, améliore, embellit, commerce, il cultive, il s'engage à faire ce qui est indispensable afin que l'être humain puisse être sauvé dans l'au-delà, parmi cela l'adoration d'Allah seul sans associé et l'engagement à mettre en application ce qui est venu d'Allah.

Certes l'islam est venu avec une législation garantissant la civilité pour l'être humain et le progrès à travers les différentes époques humaines se succédant; en effet elle englobe les affaires mondaines et celles dans l'au-delà. Celles du corps et l'âme. Celles des activités et des adorations…. Une législation qui amène l'être humain en entier, ses sens et sa moralité, son activité physique, mentale, l'activité de son âme..vers la créativité dans le monde matériel, à son progrès dans le monde des valeurs humaines.. c'est une civilisation humaine élevée à des hauts degrés, elle s'exerce sur terre mais son cœur est élevé au ciel.

C'est ainsi que Héraclius l'empereur romain à l'époque de la prophétie demande à ses soldats qu'ils amènent un commerçant parmi les arabes commerçants dans son empire; afin qu'il le questionne sur ce prophète Mouhammed, louanges et salut d'Allah sur lui, qui avait auparavant envoyé une lettre propre à Héraclius l'appelant à l'islam.. les soldats ont donc trouvé Aba Soufiene, qui fut à l'époque le chef de l'opposition à l'islam, avec un groupe de commerçants mecquois, ils les ont donc amenés à Héraclius, il l'a questionné à propos du prophète: qu'est que ce qu'il vous ordonne?

Abou Soufiene a répondu alors: il dit: "adorez Allah et ne luis associez rien et délaissez ce que vos ancêtres disent, et nous ordonne d'effectuer la salat et de donner la Zakat, d'être véridique, chaste et de nouer les liens de parenté"

La clarté du dogme islamique a atteint un point où même le chef de l'opposition à l'islam à l'époque qui fut Abou Sofiene a mis en évidence la première affaire de l'islam lorsqu'il a dit à Héraclius: il dit: "adorez Allah et lui associez rien", l'affaire de l'appel à l'unicité d'Allah le très haut et la mise en garde contre l'association est la plus grande affaire dans l'islam; en effet, c'est à partir de cette base que se définit le méthode de vie de l'être humain sur terre: sa croyance, son opinion, son comportement, sa conduite, sa conception et ses agissements, sa relation avec son seigneur, sa relation avec lui-même et la communauté, sa relation avec toute l'existence autour de lui.. en temps de guerre et de paix..sa politique et son économie..ses sciences et ses savoirs..toute chose dans sa vie. C'est à partir de cette base même que se définit aussi son sort dans l'au-delà soit au paradis ou bien en enfer.. vers un bienfait ou bien un châtiment permanent.

Certes l'affaire de l'appel à l'unicité d'Allah et le délaissement de l'association est ce dont l'islam est venu et s'est concentré dessus; non pas seulement car ceux dont le Coran s'est adressé étaient des associateurs, puisque le Coran s'est adressé aussi au croyants à Médine: {Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé}[ les femmes:36], la cause est que l'être humain est un serviteur de par son instinct naturel; s'il est donc inéluctablement un serviteur, il se situe donc entre deux choses: soit il adore Allah seul dans associé ou bien il adore une autre divinité avec lui ou exclusivement.

S'il ne trouve rien a adorer.. c'est là que prétend l'être humain qu'il est libre de toute adoration, Allah a dit de celui-là: { Vois-tu celui qui prend sa passion pour sa propre divinité!}[Al Jathiya:23], même dans cette situation il est bien un adorateur,  mais il adore un autre qu'Allah.

Certes quand l'être humain est adorateur d'un autre qu'Allah (associateur), il est harcelé par les superstitions des fausses divinités, il dépense ainsi son énergie dans l'adoration de cette illusion, il est asservi par ses tentations, l'individu lui légifère et les êtres humains deviennent donc des maîtres et des serviteurs, des maîtres possédant et légiférant et des serviteurs qui subissent le fardeau de la législation..comme cela existe dans toute époque d'ignorance à travers le temps.

Pour cette cause mais aussi du fait que Héraclius connaissait les preuves de la prophétie et ses signes qui correspondent bien à celle dont s'est caractérisé le prophète de l'islam Mouhammed, louanges et salut d'Allah sur lui, celles qui ont été annoncées dans l'évangile, Héraclius a dit à la fin de son dialogue avec Abi Soufiene: " si tu dis est vrai, il posséderas cet endroit même où je pose mes pieds, je savais qu'il sortirais un jour mais je ne pensais pas qu'il sortirais parmi vous, si je savais que je pourrais accéder à lui je prendrai la peine de le rencontrer et si je me trouvais auprès de lui je lui laverais les pieds"

Quant au juifs et leur grand rabbin à leur époque qui fut Abdoullah ibn Salaam, c'est les préceptes de l'islam et leur noblesse qui furent la cause de son entrée dans l'islam avec ce qu'il avait comme connaissances dans la thorah sur l'annonce de l'avènement du prophète de l'islam..c'est lui-même qui nous évoque les premiers instants de sa rencontre avec le messager d'Allah, louanges et salut d'Allah sur lui lorsqu'il venait d'arriver à Médine comme émigrant.. puisqu'il a dit: lorsque le prophète, louanges et salut d'Allah sur lui, est arrivé à Médine les gens se sont alors précipités vers lui, il disaient: le messager d'Allah, louanges et salut d'Allah sur lui, est arrivé, j'étais donc parmi les gens pour le voir, c'est lorsque j'ai observé son visage j'ai su que son visage n'était pas celui d'un menteur; le première chose que j'ai entendu de lui est: " ô les gens, propager les salutations, donnez de votre nourriture, nouer les liens de parenté, priez dans la nuit au temps où les gens dorment, vous entrerez au paradis en toute sérénité"

Cette clarté dans la religion de l'islam eu un effet fort et significatif ayant conduit les arabes à embrasser l'islam.

Les arabes sont une communauté s'étant distingué par leur maturité intellectuelle, leur qualité d'esprit, leur forte mémorisation, leur sagesse, leur générosité, leur respect des engagements, leur fierté, leur refus de l'injustice, leur courage, leur forte jalousie, leur détermination, leur douceur et leur patience, leur éloignement de la tromperie et la traitrise, l'arabe a vécu dans le désert libre comme l'air et l'oiseau, vif comme le lion, le cœur fort comme une pierre, avec la gaieté dans l'âme, rien ne pouvait changer cette communauté à part seulement une religion apportant un degré de clarté affectant leur esprit, leur âme, leur méthode de vie, Allah le très haut a dit: { C’est Lui qui a envoyé à des gens sans Livre (les Arabes)(2) un Messager des leurs qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu’ils étaient auparavant dans un égarement évident} [ Al Joumou'a:2].

Anas ibn Malik, qu'Allah l'agrée, nous rapporte en disant: tandis que l'on était assis avec le prophète, louanges et salut d'Allah sur lui, un homme surgi sur un chameau puis l'a posé à côté de la mosquée et l'a attaché puis leur a dit: qui parmi vous est Mouhammed? Alors que le prophète, louanges et salut d'Allah sur lui était allongé parmi eux, nous lui répondirent alors: c'est cet homme blanc allongé, l'homme lui dit alors; ô fils d'ibn Abdulmouttalib! Le prophète, louanges et salut d'Allah sur lui, lui dit alors: "je t'ai déjà répondu",  l'homme dit alors au prophète, louanges et salut d'Allah sur lui: je vais te questionner et être dur sur mes questions; ne me méprends pas. Le prophète dit alors: "questionne moi sur ce que bon te semble". Il a dit alors: je t'implore au nom de ton seigneur et le seigneur de ceux qui t'ont précédé, est ce Allah qui t'a envoyé à l'ensemble des gens? Il répondit: "ô que oui". L'homme dit: je t'implore par Allah est ce Allah qui t'a ordonné que l'on prie cinq prières de jour comme de nuit? Il répondit alors: "ô que oui". L'homme dit alors: je t'implore par Allah est ce Allah qui t'a ordonné que l'on jeûne un mois de l'année? Il répondit alors: "ô que oui". L'homme dit alors: je t'implore est ce Allah qui t'a ordonné que tu prennes cette aumône de nos riches et que tu la donnes à nos pauvres? Il répondit alors: "ô que oui". L'homme dit alors: j'ai cru à ce dont tu as été envoyé, je suis le messager de mon peuple que j'ai laissé derrière moi, je suis Dhimam ibn Th'alaba le frère de Bani Sa'ad Ibn Bakr.

Certes la clarté de la religion islamique, que ça soit au niveau du dogme ou bien de la législation, fait en sorte que l'être humain vive en pleine sérénité, en ayant la conscience tranquille, car il sait comment il est venu dans ce bas monde, qui l'a créé, pourquoi il l'a créé et ou il ira après la fin de la vie.

Quant à la deuxième cause: celle qui nous est apparue à travers l'histoire de l'entrée en l'islam de Abi Dharr Al Ghifaari, qui fut en l'occurrence l'appel au bon comportement.

Ceci est aussi apparu à travers le dialogue entre Jaa'far ibn Abi Taalib, qu'Allah l'agrée avec le Najachi lorsqu'il lui a dit: " et il nous ordonne d'être véridique dans nos dires, à être loyaux, nouer les liens de parenté, être bons avec le voisinage, éviter le mal envers les proches et faire couler le sang"

A travers aussi le dialogue de Abi Soufiene avec l'empereur Héraclius lorsqu'il lui a dit: " il ordonne de dire la vérité et d'être chaste"

A travers aussi l'histoire de l'entrée en l'islam de Abdullah ibn Salaam lorsqu'il a entendu le prophète, louanges et salut d'Allah sur lui, dire: " répondez les salutations", en effet dans le fait de propager les salutations, ceci renferme le bon comportement, la modestie, le non mépris, il en résulte aussi de cela l'harmonie et l'amitié.

            Allah a certes fait les éloges de son prophète, louanges et salut d'Allah sur lui, dans le Coran en disant: { Et tu es certes, d’une moralité éminente}[Al Qalam:4]

Le prophète, louanges et salut d'Allah sur lui, a aussi mentionné que parmi les objectifs de son message est de parfaire le bon comportement, en disant: " certes j'ai été exclusivement envoyé pour parfaire le bon comportement"

L'imam At Tabari a rapporté dans son recueil "al awsat" avec une bonne chaine de transmission d'après un récit de Safiyya bint Houyay, qu'Allah l'agrée, qu'elle a dit:" je n'ai pas vu une personne ayant un meilleur comportement que le messager d'Allah, louanges et salut d'Allah sur lui,"

Le prophète, louanges et salut d'Allah sur lui, a incité aussi sa communauté à se parer des bons comportements en disant:" certes le meilleur parmi vous est celui ayant le meilleur comportement.

Remarque comment le prophète, louanges et salut D'Allah sur lui, a répondu au mauvais traitements de Quraish envers lui, à leur opposition, à la torture même et au meurtres de ses compagnons, par le pardon, ceci lorsqu'il a eu la victoire sur eux et est entré à La Mecque en tant que triompheur, car il possède certes un noble comportement, d'après ibn Ishaaq: le prophète, louanges et salut d'Allah sur lui, le jour du triomphe sur La Mecque, s'est mis debout devant la porte de la kaaba en parlant à Quraish et parmi ce qu'il a dit: ô peuple de Quraish, que pensez-vous du sort que je vous réserve? Ils ont alors dit: que du bien, tu es un frère généreux et le fils d'un frère généreux, il a dit alors: " partez vous êtes libres"

Remarques aussi le comportement du prophète, louanges et salut d'Allah sur lui, avec son voisin juif…en effet, il y avait un enfant juif qui travaillait au service du prophète, louanges et salut d'Allah sur lui, qui tomba malade, le prophète, louanges et salut d'Allah sur lui, lui renda visite et s'asseya auprès de sa tête en disant: entre dans l'islam, l'enfant se tourna alors vers son père présent auprès de lui, son père lui dit alors: obéis à Abi Al Qaasim, louanges et salut d'Allah sur lui, et il embrassa effectivement l'islam, puis le prophète, louanges et salut d'Allah sur lui, sorta en disant:" louanges à Allah qui l'a sauvé de l'enfer".

Le prophète, louanges et salut d'Allah sur lui, a déterminé une importante norme aidant le musulman à se parer des bons comportements avec les gens, en disant: " qu'il se comporte avec les gens comme il aimerait qu'on se comporte avec lui".

L'islam est certes arrivé à un moment où les arabes se caractérisaient d'un mélange de bons et mauvais comportements, il a fait en sorte d'élever leurs comportements, a rectifié sa voie, purifié leur intention dans cela, l'a orienté vers un plan constructif.

La générosité par exemple fut un comportement faisant partie intégrante chez les arabes qui s'est manifesté à travers différents aspects et ayant plusieurs motivations, comme l'attachement au fait d'être loué par les gens et qu'il fut aussi un moyen d'atteindre la souveraineté.

L'islam est donc venu en approuvant ce noble comportement, il a en effet encouragé à la générosité et à donner, seulement il a fait en sorte que la sincérité pour le seigneur des mondes soit le seul motif conduisant à avoir ce comportement, pour il devienne une adoration acceptée, Allah le très haut a dit: { et offrent la nourriture, malgré son amour, au pauvre, à l’orphelin et au prisonnier, (disant): «C’est pour le visage d’Allah que nous vous nourrissons: nous ne voulons de vous ni récompense ni gratitude} [ Al insan:8-9],  le Coran a critiqué celui dont qui dépense ses biens par ostentation et a interdit le fait de le rappeler ou d'en faire un tort: { Ô les croyants! N’annulez pas vos aumônes par un rappel ou un tort} [ Al Baquara: 264], les bonnes actions dépendent donc de la pureté de l'intention.

Certes les valeurs morales dans l'islam ne sont pas proportionnelles de telle sorte qu'elles changent d'une personne à une autre, d'une communauté à une autre, d'une époque à une autre, mais bien au contraire ce sont des valeurs fixes. C'est ce qui a fait que beaucoup de peuples sur terre comme le peuple asiatique, qui furent éloignées des terres qui ont été conquis par les musulmans, ont embrassé l'islam en étant affectés par le comportement des commerçants musulmans parmi celle-ci, la véracité, l'honorabilité, la loyauté, l'absence de mensonge, tricherie, tromperie, d'avidité.

Certes la particularité de l'islam est de prendre soin du comportement et fait en sorte que la vie de ses fidèles soit heureuse, car la réalisation des valeurs morales dans la vie des gens parmi cela la modestie, le respect, l'absence d'orgueil, de mépris fait en sorte de cultiver l'amour dans la communauté et renforce les liens de fraternité entre les personnes, par conséquent le fanatisme et les classes sociales dans cette communauté s'estompent et fondent, la personne vit donc le bonheur à travers le respect de son honneur, l'égalité, la fraternité, ce dont rêve tout être humain et à chaque époque, car les gens vivant dans une communauté possédant les comportements islamiques sentent qu'ils font partie d'une seule famille, leur père étant Adam, qui lui-même est créé de terre, pas de mérite de l'arabe sur le non arabe, ni du non arabe sur l'arabe que seulement par la crainte d'Allah.

La troisième cause: le culte des musulmans, plus particulièrement la salat, elle eut en effet auprès des gens l'effet le plus grand dans leur entrée en islam, c'est ce que l'on remarque à travers l'histoire de Thoumama ibn Outhaal, qu'Allah l'agrée, lorsqu'il a embrassé l'islam, en effet, le prophète, louanges et salut d'Allah sur lui, qui avait envoyé un groupe de chevaliers en direction du Najd ont apporté avec eux un homme de Bani Hanifah qui se nommait Thoumama ibn Outhaal, ils l'ont ensuite ligoté sur une des colonnes de la mosquée, le prophète, louanges et salut d'Allah sur lui, sorti en se dirigeant vers lui et lui dit:" qu'as-tu avec toi ô Thoumama?" Il répondit alors: que du bien ô Mouhammed; si tu me tues tu auras tué un homme réputé et si tu me libères tu me trouveras pleine de gratitude, si par contre tu désires l'argent, prends alors ce que bon te semble. On le délaissa alors jusqu'au lendemain, puis il revient vers lui et lui dit:" qu'as-tu avec toi ô Thoumama?", il répondit alors: ce que je t'avais dit auparavant, si tu me libères tu me trouveras pleine de gratitude, il le délaissa alors jusqu'au lendemain, il revient une nouvelle fois vers lui et lui dit:" qu'as-tu avec toi ô Thoumama?" Il répondit alors: je t'ai dit ce que j'ai, le prophète, louanges et salut d'Allah sur lui, dit alors:" libérez Thoumama", il est alors parti vers un groupement de palmiers non loin de la mosquée, il s'est lavé puis est entré dans la mosquée et a dit: je témoigne qu'il n'y a pas de divinité qui mérite d'être adorée a part Allah et je témoigne que Mouhammed est son messager, ô Mouhammed, par Allah il n'y avait pas sur terre une personne que je détestais le plus à part toi mais maintenant tu es la personne que j'aime le plus, par Allah il n'y avait pas une religion que je détestais le plus à part ta religion mais maintenant c'est la religion que j'aime le plus, par Allah il n'y avait pas un pays que je détestais le plus à part ton pays mais maintenant ton pays est celui que j'aime le plus.

Toute cette période de captivation fut une occasion pour Thoumama ibn Outhaal de faire connaissance avec l'islam, effectivement les musulmans effectuèrent la salat dans la mosquée et cela cinq fois dans la journée, il fut alors affecté par celle-ci, il observa aussi le comportement des musulmans dans la façon de traiter entre eux, en plus de cela le bon traitement et l'équité qu'il a observé chez le prophète, louanges et salut d'Allah sur lui…la campagne d'information contre l'islam qui fut effectué par les mécréants de Quraish fut la cause de l'image erroné qu'il avait de l'islam, du prophète de l'islam et de ce pays musulman, tout ceci tomba à l'eau et la vraie image de l'islam apparaisse dès lors qu'il a eu l'occasion d'observer la réalité par lui-même, loin des informations erronées colportés sur l'islam.

Certes l'âme humaine a besoin nécessairement de la nourriture spirituelle, celle que l'on puise seulement dans la vraie adoration, qui est en l'occurrence l'adoration d'Allah seul sans associé.

Le musulman cueille les fruits de son assiduité à l'adoration dans sa vie d'ici-bas, puisque elle affecte sa façon d'agir dans sa vie, si et seulement si bien sûr il l'a effectué avec sincérité, Allah le très haut dit: { En vérité la Ṣalāt préserve de la turpitude et du blâmable} [ l'araignée:45], la turpitude est: tout ce qui est le plus répugnant et le plus obscène parmi les pêchés que les âmes désirent. Le blâmable: toute transgression blâmé par la raison et la nature humaine.

Le musulman qui adore son seigneur..cette adoration elle-même l'attire vers la sincérité, la loyauté dans son commerce, l'attire aussi vers le sérieux et l'effort dans son travail et la perfection.

Le sentiment de l'être humain de sa servitude envers Allah..fait en sorte qu'il se dirige avec tous les actes de son cœur, tous les actes de son corps et avec tous les actes de sa vie vers Allah, Allah le très haut dit: { Dis: «En vérité, ma Ṣalāt, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l’Univers.
A Lui nul associé! Et voilà ce qu’il m’a été ordonné, et je suis le premier à me soumettre }[ Al an'aam: 162-163].

La quatrième cause: le respect et l'admiration des musulmans envers tous les prophètes et messagers, et particulièrement l'importante place de Jésus fils de Marie, paix sur lui, auprès des musulmans.

Le nom de Jésus, paix sur lui, apparait clairement dans le Coran dix-huit fois, tandis que le nom de Mouhammed apparait clairement quatre fois.

Les musulmans croient à tous les prophètes et messagers qui leur noms fut évoqué dans le noble Coran et dans les recueils prophétiques, louanges et salut d'Allah sur lui; en effet la prédication de tous les prophètes parmi eux Ibrahim, Moise, David, jésus et Mouhammed, louanges et salut d'Allah sur eux, fut la même et unique: { Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, [pour leur dire]: «Adorez Allah et écartez-vous du Ṭāğūt»}[ les abeilles:36-37]

Celui qui a envoyé Mouhammed, louanges et salut d'Allah sur lui, est celui qui a envoyé tous les prophètes, paix sur eux, la foi en eux est donc obligatoire, les aimer fait partie de la religion, la foi aux livres qui leur ont été révélés est une croyance approuvé dans l'islam.

Le Coran est descendu en confirmant tous les livres divins et est prévalant sur eux { Et sur toi (Muḥammad) Nous avons fait descendre le Livre avec la vérité, pour confirmer le Livre qui était là avant lui et pour prévaloir sur lui } [ Al Maa'ida: 48].

Ce que le Coran témoigne comme étant une vérité est donc accepté mais par contre ce qu'il témoigne comme étant rejeté est donc par conséquent rejeté du fait de sa falsification et son changement { Malheur, donc, à ceux qui de leurs propres mains composent un livre puis le présentent comme venant d’Allah pour en tirer un vil profit! - Malheur à eux, donc, à cause de ce que leurs mains ont écrit, et malheur à eux à cause de ce qu’ils en profitent! } [Al Baquara:79], Allah a dit aussi: { Ô gens du Livre! Notre Messager (Muḥammad) vous est certes venu, vous exposant beaucoup de ce que vous cachiez du Livre, et passant sur bien d’autres choses! Une lumière et un Livre explicite vous sont certes venus d’Allah } [ Al maa'ida:15].

Les musulmans se situent au juste et bon milieu en ce qui concerne leur croyance envers Jésus fils de Marie, paix sur lui, entre d'un côté les négligences des juifs et leur discrédit et entre le chauvinisme des chrétiens et leur exagération.  

En effet les juifs disent: c'est un enfant issu de la fornication et disent de Marie qu'elle est une prostitué: { «Sœur de Hārūn, ton père n’était pas un homme de mal et ta mère n’était pas une prostituée»} [Myriam: 28], et Allah le très haut dit: { Et à cause de leur mécréance et de l’énorme calomnie qu’ils prononcent contre Marie } [ An Nissa': 156].

Les chrétiens disent quant à eux de Jésus: c'est Allah, { Certes sont mécréants ceux qui disent: «Allah, c’est le Messie, fils de Marie!» } [ Al Maa'ida: 17], et disent aussi: c'est le fils d'Allah { et les Chrétiens disent: «Le Christ est fils d’Allah» } [ At Tawba: 30], {ils disent: «Allah S’est donné un enfant» Gloire et Pureté à Lui! Il est Le Riche par excellence. A Lui appartient tout ce qui est aux cieux et sur la terre; - vous n’avez pour cela aucune preuve. Allez-vous dire contre Allah ce que vous ne savez pas? } [ Younous:68].

Quant aux musulmans, ils disent: c'est un serviteur d'Allah et son messager, sa parole qu'il a insufflé dans la sainte vierge Marie, est une âme provenant de Lui, il a un rang notable dans la vie d'ici-bas et dans l'au-delà, il est parmi les rapprochés, ils le décrivent comme Allah l'a décrit dans son livre, ils n'exagèrent pas en lui comme le font les chrétiens et ne négligent pas ses droits comme le font les juifs.

{ Ô gens du Livre (Chrétiens), n’exagérez pas dans votre religion, et ne dites d’Allah que la vérité. Le Messie Jésus, fils de Marie, n’est qu’un Messager d’Allah, Sa parole qu’Il envoya à Marie, et un souffle (de vie) venant de Lui. Croyez donc en Allah et en Ses messagers. Et ne dites pas «Trois». Cessez! Ce sera meilleur pour vous. Allah n’est qu’un Dieu unique. Il est trop glorieux pour avoir un enfant. C’est à Lui qu’appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre et Allah suffit comme protecteur }[ An Nissa: 171]

Certes l'islam est venu afin de triompher la vérité, et annuler le faux, il est venu avec la justice et l'équité..il n'est pas venu pour abolir toute chose concernant la vie des gens..bien au contraire il est venu pour les guider à la vérité..confirmer toute vertu dans leur vie..les diriger vers la vie heureuse dans cette vie d'ici-bas, et vers la victoire du paradis dans l'au-delà.

La justice détient une valeur précieuse dans l'islam; c'est pour cela que le musulman fait les efforts nécessaires afin de l'établir, Allah le très haut a dit: { Allah aime ceux qui jugent équitablement } [ Al Maa'ida: 42].

La justice dans l'islam s'exerce avant tout avec Allah, Allah le très haut a dit: { C’est Allah qui vous a créés et vous a nourris. Ensuite Il vous fera mourir, puis Il vous redonnera vie. Y en a-t-il, parmi vos associés, qui fassent quoi que ce soit de tout cela? Gloire à Lui! Il transcende ce qu’on Lui associe }[ Ar Rouum: 40], le très haut dit aussi: { Celui qui crée est-il semblable à celui qui ne crée rien? Ne vous souvenez-vous pas? }[ An Nahl: 17].

La justice dans l'islam s'exerce aussi avec les créatures, même avec ceux qu'on déteste, Allah le très haut dit: { Ô les croyants! Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Allah et (soyez) des témoins équitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injustes. Pratiquez l’équité: cela est plus proche de la piété. Et craignez Allah. Car Allah est certes Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites }[ Al Maa'ida: 8].

Parmi la justice en islam est qu'il a ordonné de vérifier toute information qui nous parviendrait des individus ou de groupes de gens, des idéologies ou des tendances et s'assurer de la vérité avant de la juger.

Parmi la justice dans l'islam est que l'accès à la sagesse, à la vérité, à la science utile et cela dans n'importe quel domaine de la vie est requis et possède une grande valeur, pour cela l'islam n'entrave pas la vie, il n'est pas aussi un obstacle dans la route vers le progrès de l'esprit humain, il ne refuse pas de bénéficier des différents aspects du progrès industriel, il n'empêche pas la créativité et le renouvellement.. l'islam n'empêche pas tout ceci mais le fait seulement dérouler selon les valeurs divines et le régit dans un parfait équilibre, Allah le très haut dit: { Qui est donc mieux guidé? Celui qui marche face contre terre ou celui qui marche redressé sur un chemin droit } [ Al Moulk: 22].

Pour terminer:

Il est nécessaire de faire une précision sur deux éléments:

La première est que: l'attention portée dans cet article sur les quatre causes qui ont fait que les gens ont choisi l'islam et l'ont embrassé ne veut pas dire que les autres causes, ou preuves ou bien les autres miracles ne sont d'aucune importance, puisque nous avons traité cet article selon un point de vue particulier.

La deuxième est que: celui qui réfléchit sur les causes qui ont poussé les gens à choisir l'islam comme religion et qui les pousse aujourd'hui à embrasser la religion de l'islam verras que derrière toutes ces causes et autres, se trouve le Noble Coran, la parole d'Allah le très haut à tous les êtres humains, c'est bien le grand miracle qu'Allah le très haut a transmis à Mouhammed, louanges et salut d'Allah sur lui.

Je me contente du début de la sourate Taha comme preuve de la grandeur du Noble Coran et de son miracle:

Allah le très haut a dit: { Ṭā-Hā. Nous n’avons point fait descendre sur toi le Coran pour que tu sois malheureux. si ce n’est qu’un Rappel pour celui qui redoute (Allah), (et comme) une révélation émanant de Celui qui a créé la terre et les cieux sublimes. Le Tout Miséricordieux S’est établi «Istawā» sur le Trône. A Lui appartient ce qui est dans les cieux, sur la terre, ce qui est entre eux et ce qui est sous le sol humide. Et si tu élèves la voix, Il connaît certes les secrets, même les plus cachés. Allah! Point de divinité que Lui! Il possède les noms les plus beaux}[ Taha:1-8].